0

Votre panier



TOTAL HT
TOTAL TTC
Edition 2016

Edition 2016

Les Trophées de la commande publique 2016

Informations

Les lauréats
Les Trophées de la commande publique 2016 ont été remis, mercredi 7 décembre, à l’auditorium du ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, co-partenaire avec l’ADEME de cette 9ème édition.

La cérémonie s’est déroulée dans le cadre de la Journée "Achats publics responsables - engagements et réussites" organisée par le Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer.

Cinq prix ont été décernés par un jury d’experts représentant les principales associations d’acheteurs publics, des fédérations professionnelles d’entreprises et des lauréats de l’édition 2015. Les prix ont été remis par Arab Hoballah, Chef du service styles de vie durables, villes et industrie de la division technologie, industrie et économie à l’ONU.

Catégorie achat public durable :

- Fonction publique d’Etat : l’Etablissement du service d’infrastructure de la défense de Bordeaux a obtenu le premier prix dans la catégorie « Etat ». Il faut dire que leur projet en impose : il s’agit de créer un régiment de 1300 légionnaires au sein du parc régional des Grands Causses, dans le Larzac. L’établissement a inscrit ce projet dans une démarche HQE poussée. L’établissement a recruté un facilitateur pour s’occuper de l’intégration de clauses sociales dans tous les marchés éligibles (50 000 heures pour 2016-2019), l’approvisionnement en eau et en énergie combine les techniques du photovoltaïque, de la chaufferie à la biomasse, et la récupération des eaux de pluie. Le marché de conception, construction, entretien et maintenance concerné intègre l’utilisation de la maquette numérique (BIM), la procédure a été totalement dématérialisée et partenaires locaux ont participé au jury de sélection des candidats et des offres.

- Fonction publique territoriale : Aquitanis (office public de l’habitat de Bordeaux métropole). Investi depuis plusieurs années dans une démarche RSE stratégique, évaluée iso 26 000 en 2013, l’office HLM, deuxième plus gros donneur d’ordre parmi les bailleurs de l’agglomération bordelaise, mène une politique complète. Celle-ci prend en compte une clause d’insertion dans tous ses marchés, une cartographie des achats, la formation poussée des acheteurs, des modes de déplacement alternatifs, le tri des déchets de bureau, un programme « zéro phyto » pour l’entretien des espaces extérieurs, l’amélioration des délais de paiement, une démarche de chantier propre, ainsi que le développement d’une filière bois de pins des Landes pour les opérations de construction.

Catégorie performance de l’achat :

- Fonction publique d’Etat : le CNRS a obtenu le premier prix dans la catégorie « Etat », pour son ambitieux partenariat d’innovation visant la création d’armoires de calcul sismologiques (destinées à mesurer des ondes parcourant la surface terrestre sur le territoire métropolitain). Complexe mais très clair, mature et original, le projet du CNRS a fait le consensus au moment du vote et joue les éclaireurs en menant actuellement, à notre connaissance, le premier partenariat d’innovation multi-attributaires (limité à trois candidats).

- Fonction publique territoriale : la communauté de communes du Bassin de Pompey (Meurthe-et-Moselle). Cette modeste intercommunalité (13 communes, budget annuel de 50 000 euros) a réduit fortement ses dépenses en matière d’assurance, grâce aux efforts de l’acheteur de l’intercommunalité, recruté pour accomplir cette mission en janvier 2016. Yann Lombard a ainsi réussi à réunir 7 communes de moins de 2 700 habitants sur les 13 pour rationnaliser ce poste de dépense particulièrement sensible.

- Fonction publique hospitalière : le centre hospitalier du Rouvray (Seine-Maritime) s’est distingué pour avoir lancé un projet qui a permis à l’établissement de réduire sa facture énergétique tout en ayant un effet très positif sur l’aspect développement durable. L’établissement a optimisé ses capacités de production thermique en bénéficiant d’économies générées par des unités de production combinée chaleur-force. Pour ce faire, l’hôpital a externalisé une partie de sa production de chaleur avec la mise en oeuvre sur une parcelle d’une cogénération de gaz naturel par un exploitant. Malgré l’excellence des autres candidats qui avaient aussi présenté de très bons dossiers, le jury l’a préféré pour sa singularité, la rapidité des délais de réalisation, sa reproductibilité et le travail en équipe qui a été mené.




Ce site utilise des cookies pour optimiser le fonctionnement de la plateforme et, mesurer et cibler nos campagnes publicitaires.